La plante du mois de Février 2017

Des écorces décoratives – Les écorces bigarrées mettent de la couleur au jardin.

Si la grisaille de l’hiver vous pèse, alors les arbres à écorce colorée sont faits pour vous.

Au jardin, la morosité hivernale n’est pas de mise, même en février. Les arbres à écorce colorée viennent idéalement compléter le jardin à la saison froide. Si la nature a généreusement puisé dans sa boîte à couleurs pour créer des tons éclatants éminemment tendance – orange, jaune ou encore rouge –, certaines tonalités plus discrètes, allant par exemple du vert au blanc crème, sont également très demandées. Les représentants du groupe Cornus, comme le cornouiller à bois jaune (Cornus stolonifera « Flaviramea ») ou le cornouiller blanc (Cornus alba « Sibirica ») occupent ici le devant de la scène. En hiver, les pousses d’un rouge lumineux de Cornus alba « Sibirica » se dressent dans le jardin comme autant de flammes ardentes, surtout lorsque le soleil brille juste au-dessus. Cornus sanguinea « Midwinter Fire », une variété récente de la famille Cornus aux multiples qualités et aux branches d’un orange brillant, fait lui aussi honneur à son nom. Ce sont ici les pousses annuelles qui présentent la coloration la plus accentuée, ce qui est d’ailleurs le cas de nombreux arbres à écorce colorée. Pour mieux valoriser cet effet, il est recommandé de les planter en blocs ou en groupes plus denses que d’habitude et de procéder à une bonne taille annuelle. On obtient ainsi des arbustes plus forts, porteurs de nombreuses tiges annuelles et aux couleurs impressionnantes. Pousses spiralées et écorce jaune orangé constituent également les principaux atouts décoratifs de Salix « Erythroflexuosa », le saule tortueux. Produit d’un croisement entre Salix matsudana « Tortuosa » (saule de Pékin tortueux) et Salix alba « Tristis » (saule pleureur doré), cette variété présente une croissance verticale. D’une grande amplitude et d’un aspect singulier, elle atteint généralement 3 à 5 m de haut et de 1 à 3 m de large. Les amateurs de troncs aux formes remarquables seront séduits par les saules têtards. Durant les sombres mois d’hiver, les jeunes branches de teinte jaune à rouge brun d’un Salix alba « Liempte » cultivé comme saule têtard apportent également beaucoup de couleur, notamment dans un décor de neige fraîchement tombée. Ses racines vigoureuses protègent en outre les buissons de l’érosion des sols.  

Les arbres à écorce exfoliante tels qu’Acer griseum (érable à écorce de papier ou érable cannelle) ou encore les variétés rares comme Acer tegmentosum (érable jaspé à peau de serpent) font le bonheur des amoureux des arbres. L’écorce gris foncé d’Acer tegmentosum ou celle de la nouvelle variété tegmentosum « White Tigress », encore très rare, montre à travers ses lenticelles de remarquables bandes d’un blanc crayeux, auxquelles fait référence la taxinomie « peau de serpent ». Ces bandes blanches produisent au crépuscule des reflets argentés. Les jeunes rameaux présentent durant l’hiver une écorce lisse de couleur blanc bleuâtre.