Historique

  • Le coup d’envoi

C’est avec une petite gamme que le jardinier Diedrich-Gerhard Bruns (1853-1925) crée son entreprise d’horticulture en 1876, à l’âge de 23 ans seulement. Son fils Johann naît cette même année. Diedrich-Gerhard Bruns est alors le premier entrepreneur de sa famille et il dirige sa société près d'un quart de siècle.

  • La deuxième génération

En 1900, Johann Bruns reprend les rênes de l’entreprise paternelle. Impressionné par sa visite du centre de production hollandais de Boskoop, il fait évoluer la jardinerie vers une pépinière productive et performante Un premier catalogue illustré paraît en 1913.

  • Une période difficile surmontée

Entre 1914 et 1918, la première guerre mondiale met provisoirement un terme à l’expansion de l'entreprise.  Mais l'activité perdure et en 1928, Erich (1905-1989), l'aîné des trois fils, rejoint l'entreprise et la première succursale de la société est créée la même année, à Gristede.

  • Développement

Grâce à leurs indéniables talents de dirigeants d'entreprise, ainsi qu’à l'excellente qualité et à la fiabilité de leurs produits, le père et le fils parviennent à surmonter avec succès les effets de la crise économique mondiale. En 1937, Wilhelm Bruns (1912-2003), le second fils de la lignée, rejoint l'entreprise et poursuit son expansion. Son concept, qui consiste à se déplacer chez le client pour vendre les plantes, se révèle efficace: en saison, près de 100 ouvriers et employés s'activent dans la pépinière.

  • L’après-guerre

A la fin de la seconde guerre mondiale, à la demande des Alliés, toutes les cultures horticoles doivent céder leur place à la production agricole. Johann Bruns planta alors quelques-uns de ses rhododendrons dans la forêt de Gristede: cet évènement marqua les prémices du parc de rhododendrons de Gristede.

  • Aller de l’avant

Dès 1946, les frères Bruns, aidés de leurs 70 collaborateurs, commencent à remettre l'entreprise à flot. Désormais, leurs ambitions ne se limitent plus au marché allemand:  dans les années 60 et 70, la pépinière Bruns assoit sa notoriété de pépinière allemande exportatrice. 

  •  La culture de rhododendrons

À partir de 1950, Erich et Wilhelm Bruns se consacrent davantage à la culture des rhododendrons et créent les Nouveautés de Gristede®. Ils créent à Gristede le parc de rhododendrons, une collection inestimable de plus de 1 000 espèces de rhododendrons et d’azalées cultivées en plein air.

  • La prochaine génération

En 1977, Jan-Dieter Bruns, fils de Wilhelm, est intégré à l’entreprise en quatrième génération et devient associé gérant de la société en 1990.

Après le décès d’Erich Bruns en 1989, sa fille Gisela Conrad (1930-2016) devient cogérante. En 2014, Gisela Conrad cède ses parts à son fils, Erich Conrad.


  • Reconnaissance

À l’occasion de son 80e anniversaire, en octobre 1992, Wilhelm Bruns s'est vu remettre la plus haute distinction du secteur horticole allemand, la «Georg-Arends-Gedächtnis-Münze» (médaille du souvenir Georg Arends) pour ses mérites en tant que cultivateur et chef d'entreprise.

  • L'heure est à la fête

C'est en 1997 que sont inaugurés le nouveau bâtiment administratif et le centre logistique construits dans la Johann-Bruns-Allee. En 2001, plus de 1 000 invités venus du monde entier célèbrent les 125 ans de la pépinière.

  • Des racines solides

En 2003 s'ouvre sur le site de production de Gristede le centre logistique dédié aux plantes en pot. La construction du nouveau dépôt d'Orhwege a lieu en 2006. En 2007, les effectifs de l'entreprise atteignent 300 collaboratrices et collaborateurs, qui cultivent sur plus de 500 hectares plus de 4 000 espèces et variétés de plantes. Bruns figure aujourd'hui parmi les leaders européens de la branche

  • Engagement dans la branche verte

Après avoir occupé pendant 8 ans la vice-présidence de la Fédération des pépinières allemandes, Jan-Dieter Bruns les représente aujourd’hui à l’échelle européenne. Il a reçu en 2006 pour ses mérites entrepreneuriaux le prix Hans-Bickel de l’école supérieure Weihenstephan, puis en octobre 2014 le prix d’Économie de la ville d’Oldenburg, suivi en novembre 2015 de la Médaille d’Honneur de l’école supérieure d’Osnabrück.